VOUS ÊTES SUR LE BLOG DE: AUDREY BÉRUBÉ, PRATICIENNE CERTIFIÉE ET PASSIONNÉE, ENSEIGNEMENTS: LOI DE L'ATTRACTION.

jeudi 22 février 2024

Comment découvrir ses croyances limitantes (méthode simple) *


Bonjour à vous !


Aujourd'hui je vous propose une méthode simple, donnée par Bashar lors d'une récente transmission, pour découvrir vos croyances limitantes.


Il s'agit d'un dialogue avec un participant, qui lui aussi semble un adepte des enseignements d'Abraham-Hicks ... 😀 


Voici l'échange et la méthode simple donnée par Bashar:


Participant :  Je veux être un peu plus précis à propos de moi-même. J'ai également écouté Abraham Hicks, donc je sais que dans mon vortex, qui est tout autour de moi, il y a ce bien-être pur … massif. Et je sais qu'il y a certaines pensées qui peuvent former des croyances qui me résistent, m'empêchant de ‘laisser couler’ qui je suis, et ces pensées sont celles que je veux examiner, afin que... je puisse... je suppose …  les identifier ...


Bashar :  Eh bien, la manière la plus simple de faire cela est de vous demander en quoi cela vous sert de vous accrocher à elles, car vous ne vous accrochez à rien que vous ne croyez pas utile. Vous devez donc examiner la structure et la nature de ce que la croyance vous dit, et réaliser que vous pouvez avoir une croyance qui vous fait peur d'avancer, parce que la croyance vous dit que si vous lâchez prise, quelque chose de pire arrivera. Vous devez donc découvrir ce que cette croyance vous dit, pour voir que c'est absurde et que ce n'est pas un fait. C'est juste une histoire.


Participant :  Et est-ce quelque chose que vous êtes capable de voir en moi ou comment faites-vous...


Bashar: Je peux seulement vous indiquer comment vous permettre de le découvrir. Parce que, encore une fois, cela renvoie au mécanisme de motivation. Écoutez (N.d.T. : Lisez) attentivement :


Vous vous accrochez à tout ce que vous croyez utile, même si cela est quelque chose de négatif, car vous croyez que l'alternative serait pire. Ainsi, vous vous accrocherez même à quelque chose de négatif si vous croyez que c'est l’alternative la plus sûre. Il est donc essentiel de découvrir ce que vous craignez qui pourrait arriver si vous avancez dans la direction que vous prétendez préférer, mais remarquez que vous ne progressez pas dans cette direction. Cela ne peut s'expliquer que par une croyance que vous avez selon laquelle avancer dans cette direction serait pire que de rester sur place, peu importe combien rester sur place pourrait être négatif. Vous devez donc explorer en vous ce que vous craignez qui pourrait survenir si vous avancez.


Participant : D'accord.


______________________

Bashar.org


*Extrait d’une vidéo sur YT.

 

Traduction Libre :


Audrey Bérubé

Praticienne certifiée Enseignements Loi de l'Attraction

Enseignante - Exploratrice de l'Abondance illimitée


http://audreyberube.com


mercredi 3 janvier 2024

    

 BONNE & HEUREUSE ANNÉE 2024




Retrouvez-moi sur:

https://www.audreyberube.com


ou 


Retrouvez-moi dans le Groupe Facebook:


EXPLORATION DES LOIS DE L'UNIVERS


À bientôt !


Audrey Bérubé


jeudi 21 décembre 2023

 

La Vérité à Propos de Travailler, l’Argent Et Votre Chemin Vers la Prospérité

 

Par Abraham (Hicks)

 

Extrait d’une vidéo publiée sur YouTube

 

[Traduction Libre et Adaptation du Texte Audrey Bérubé]

 

 

Note : Ceci est la traduction des paroles d'Abraham, provenant d'une vidéo publiée (en anglais) sur YouTube. Abraham discute avec des participants dans une salle. Notez que le "style de conversation" a été préservé lors de la traduction. J'ai mis en gras les passages où j'ai jugé pertinent de porter une attention spéciale, bien qu'il aurait pu y en avoir davantage.

 

Bonne lecture !

 

 

Audrey



Abraham :

 

Travailler pour l’argent, c’est comme la motivation par rapport à l’inspiration. Travailler pour l'argent, c’est la partie action, et il y a certainement toujours une action impliquée dans le fait de permettre à l'argent d’entrer dans votre expérience. Nous n’essayons pas de vous détourer de l’action. « Faire » est vraiment amusant. Cependant, « faire » dans le flow (NdT : dans le courant) est bien plus amusant que de ne pas « faire » dans le flow, parce que vous ne pouvez pas vous empêcher de le « faire » parce que l'élan est tel que c'est bien plus amusant et bien plus productif que de le « faire » parce qu’il faut le « faire ».

 

Mais bien sûr, vous voulez de l’action. L'action c’est ce point manifesté ici à l’avant-garde. L'action est vraiment amusante. Vous voulez juste la faire à partir d’un point de vue vibratoire aligné, pas à partir d’un point de vue vibratoire désaligné, c’est tout. Une action depuis le chemin de moindre résistance, pas une action depuis un chemin de plus grande résistance.

 

Si l'accent est mis sur le travail énergétique, le travail d'alignement, puis l'action inspirée, alors c'est une tout autre chose que de travailler pour l'argent.

 

Ce dont nous parlons, c'est de ce mouvement depuis le vortex, où il est invisible, vers le compte bancaire, où il est visible.  En d’autres termes, ce transfert de la vibration vers la matière. Et nous voulons que vous compreniez qu’il existe une gamme infinie de façons que vous n’envisagez même pas et que vous ne pourriez même pas envisager. Autrement dit, au mieux, vous pouvez faire une liste générale volumineuse, mais oh ! lorsque vous êtes à l’écoute de cela et que les idées commencent à affluer, le flow d’énergie et le flow économique, le flow de prospérité, les ressources sont illimitées. Regardez même votre économie d’aujourd’hui et réfléchissez à sa robustesse par rapport à celle d’il y a 100 ans. Et il y a 100 ans, personne n’aurait pu imaginer les voies par lesquelles s’écoule l’abondance, ou la hauteur à laquelle l’abondance a gonflé, ou le degré auquel l’abondance affecte les détails de votre expérience de vie, vous voyez. Alors, ne faisons pas une petite liste insignifiante, appelons cela simplement illimité et ouvrons-nous aux idées qui sont mûres pour être cueillies maintenant. "Je vais en accepter le caractère illimité, je vais accepter la maturité des idées que je suis sur le point de recevoir ". C'est difficile pour un « faiseur » (Ndt : personne d’action), n'est-ce pas ? C'est difficile pour quelqu'un qui a l'habitude de se lancer et de faire les choses et c'est ennuyeux quand vous le faites et que les autres ne le font pas, mais ceux qui le font réellement ne le font pas. Ceux qui reçoivent réellement ont ce flow vibratoire en marche.

 

Abraham s’adresse aux participants dans la salle:

 

Maintenant, répondez simplement à cette question comme vous le croyez. Il n'y a qu'un léger piège ici pour vous (Rires dans salle), mais répondez à cela comme vous le croyez.

 

Croyez-vous qu'actuellement, votre prospérité – et nous parlons de prospérité financière – croyez-vous en ce moment que votre prospérité financière est liée à votre action ? – Réponse inaudible dans la salle.

 

Parce que la plupart d’entre vous diraient : « Eh bien, c’est comme ça que « je gagne » ma vie, j’échange cette action contre ce revenu ».  Alors laissez-nous vous tendre un peu plus le piège. (Rires dans la Salle).

 

Si vous arrêtiez de faire aujourd'hui ce que vous avez fait, votre argent circulerait-il demain, comme il l’a fait jusqu’à présent ? (Réponse inaudible de la Salle). Abraham précise : Si vous n’alliez pas travailler demain, votre argent coulerait-il ? Salle : Non

 

Abraham : Et si vous ne vous rendiez pas au travail demain, pour ceux d'entre vous qui, si vous ne vous rendez pas au travail demain et ne faites pas ce que vous faites habituellement et que votre argent ne continue pas à affluer, alors quoi ? Alors quoi ? En d'autres termes, votre argent dépend-il de votre action ? Salle : Oui.

 

Abraham :  Alors … (Abraham fait une pause d’une fraction de seconde et continue en disant :  merci d’être honnête. (Rires dans la salle) Eh bien, pour la plupart, c'est normal dans votre économie d'aujourd'hui, n'est-ce pas … Que vous vous soyez formés ou que vous ayez été engagés pour faire quelque chose en échange, ou que vous vous soyez positionnés pour faire quelque chose en échange, l’économie, n'est-ce pas ça ? C'est fournir un service pour les autres. Vos économies ne sont-elles pas toutes basées sur votre interaction mutuelle ?


Voici une autre question pour vous.

 

S’il n’y avait personne d’autre sur la planète, votre entreprise ou vos moyens de gagner de l’argent seraient-ils nécessaires ?

 

Salle : Non

 

Abraham : S'il n'y avait personne d'autre pour participer avec vous d'une manière ou d'une autre, en biens ou en services, auriez-vous une raison de les fournir ?

(Aucune réponse dans la salle)

Pouvez-vous prendre suffisamment de recul pour reconnaître que vos interactions les uns avec les autres constituent la base même de l’économie ?

 

Salle : Oui

 

Abraham : Pouvez-vous prendre suffisamment de recul pour reconnaître que l'économie : – repose sur – s’appuie sur ­ – dépend de – à la base est :  de se servir les uns les autres d'une certaine manière ?

 

Salle : Ouais.

 

Abraham : Croyez-vous que les moyens de se servir les uns les autres ont tous été trouvés ? Croyez-vous qu'il existe des désirs dans les airs, dans les esprits, sur les lèvres, les espoirs et les rêves des masses qui restent encore à découvrir ?

 

Salle : Ouais.

 

Abraham : Croyez-vous que vous avez la capacité de vous positionner, comme vous le choisissez, pour être le bénéficiaire de la satisfaction de servir les autres ? Nous vous avons piégé, n'est-ce pas ? (Rires dans la salle).

 

Parce que ce que nous voulons que vous embrassiez en premier lieu, c'est que votre économie, et comment elle afflue vers vous, dépend de l’énergie que vous émettez vers les autres. En d’autres termes, c’est ce que vous offrez. Ce que vous recevez et ce que vous offrez sont les mêmes, ils sont « vibratoirement » équivalents. Et si vous pouvez penser en termes du service que vous offrez – maintenant, nous offrons ce mot avec précaution, parce que vous le comprenez mal chaque fois que quelqu'un utilise ce mot – mais dans cette conversation que nous avons, où nous avons convenu que l'économie consiste à se servir les uns les autres, en d'autres termes, c'est ce que tout cela représente, alors, lorsque vous reconnaissez que votre contribution – ce que vous offrez à ce mélange, est une valeur pour les autres , une fois que vous y parvenez, maintenant votre compréhension de l'économie se situe dans un tout nouvel espace qui peut vous servir d'une toute nouvelle manière.

 

Alors maintenant, nous allons vous demander… En êtes-vous déjà là ? Reconnaissez-vous que c’est votre service aux autres ?

 

Alors maintenant, de quelles manières servez-vous les autres ?

 

Vous servez les autres en faisant circuler l’énergie.

 

Vous servez les autres en puisant dans le flux de l’Intelligence infinie.

 

Vous servez les autres en vous syntonisant, en vous branchant à la fréquence – cette fréquence à haute puissance.

 

Vous servez les autres en comprenant le chemin de moindre résistance.

 

Vous servez les autres en puisant, non seulement à l’intelligence infinie, mais à la prospérité infinie, à l’abondance infinie d’énergie, aux idées infinies.

 

Si vous servez les autres, n’est-ce pas l’idée qui est vraiment à la base de la plupart des services, vous voyez ?  Oh…

 

Lorsque vous dégagez ces toiles d'araignée mentales et que vous commencez à reconnaître que vous pourriez être au bon endroit au bon moment, dans davantage de conversations, dans plus d'opportunités pour élever les autres, si vous pouviez porter votre attention sur l'énergie que vous recevez, laquelle alors vous laisseriez circuler, mais voici la chose la plus intéressante à propos de l’économie. Nous vous l’avons déjà dit, mais nous allons vous le redire :

 

Vous ne l’obtenez pas tant que vous ne le donnez pas, parce que c'est le fait de le demander qui l’invoque. Donc, lorsque vous adoptez une attitude de service – qui consiste à demander pour le compte des autres – vous ouvrez alors un portail vraiment grand, un véritable vortex d'abondance, vous voyez, et c'est vraiment l'endroit où vous voulez commencer avec tout cela.

 

De quelles manières puis-je être utile aux autres ?

 

Commençons maintenant de manière générale.

 

Avez-vous plus de valeur aux yeux des autres lorsque vous êtes grincheux ou heureux ? (Rires dans la salle). Ici Abraham a haussé le son : ‘ Eh bien, ce n'est pas une chose difficile à comprendre et pourtant, ce n'est généralement pas une question que l'on se pose en matière d'économie, n'est-ce pas ? ‘ Parce que vous pensez en termes de ‘ votre action ‘, pas en termes de ‘ votre attitude ‘, mais votre attitude, votre humeur, votre vibration est tout en termes de ce que vous recevez et en termes de ce que vous donnez, voyez-vous.

 

Donc, si vous pensez en termes d’être le portail à travers lequel tout cela s’écoule, reconnaissez-vous que le monde est là dehors à demander ? Reconnaissez-vous que leurs expériences de vie sont ce qui les amène à identifier ce que les prochains ‘ booms’ économiques seront ? Savez-vous qu'il existe actuellement des ‘ booms ‘ économiques dans le vortex qui n'ont même pas été découverts par ceux qui se sentiront inspirés pour fournir la réponse au ‘ boom ‘ qui a été demandé ?

(Aucune réaction dans la salle).

 

Alors, est-ce que cela vous submerge de penser à être le génie créatif qui est inspiré pour cela ? Nous ne vous demandons pas à tous d'être le prochain Bill Gates, mais pourquoi pas ? (Rires dans la salle). Nous ne vous demandons pas d'être le prochain innovateur de la prochaine grande invention, mais pourquoi pas ?


Mais ce que nous vous demandons de faire, c'est de reconnaître qu'il y a une énergie infinie qui coule, et qu’il y aura assez d’abondance pour vous servir de la façon dont vous voulez être servis, une fois que vous entrez dans ce flux économique; tout tourne autour de l'énergie, vous voyez. Autant d'argent vous parvient – nous disons  argent ' – l'abondance financière vous parvient autant que vous le demandez et le permettez. 


 

Mais ce qui est intéressant, c'est que vous vous motivez ‘à demander ’ au lieu de vous inspirer ‘à demander’. Donc, ce n'est pas quelque chose de clair et ouvert qui se passe, car en vous inquiétant de ce que vous allez en faire ou d'où cela va venir, vous bloquez son flow.

 

Donc, si vous pouviez simplement vous concentrer sur le fait que le flow existe et sur le fait qu'il y a un chemin de moindre résistance qui est disponible pour vous ici et maintenant, si vous pouviez simplement reconnaître que : vous avez la capacité d'emprunter ce chemin et vous avez la capacité de recevoir le flow, au lieu de vous inquiéter de (Abraham utilise un ton rapide pour ce qui suit) : – d’où cela va être    quand cela va se produire  – qui va l'apporter ­    ­ d'où cela va venir     combien de temps cela va durer    à quelle ampleur cela va être ­ –     lorsque vous posez ces questions qui vous font vaciller, alors vous ne faites ni l'une ni l'autre de ces deux choses :

 

1) Vous ne vous connectez pas à l'énergie, et…

2) Vous ne l’orientez pas vers quelque chose qui a du sens pour vous.

 

Il s'agissait d'une grande discussion économique ...

 

Salle : Oui.

 

... Mais comment cela se traduit-il par quelque chose que vous faites

 

Cela ne se traduit pas par la façon dont vous faites quelque chose. Cela se traduit par la façon dont vous vous sentez par rapport à l’argent. 


Vous devez vous sentir comme s’il y en a beaucoup là-bas, et qu’il y en a beaucoup réservé pour vous. Vous devez vous sentir comme ça parce que c’est comme ça. Et ensuite, vous devez trouver « comment trouver » – (Abraham répète : « Vous devez trouver comment trouver ») – (Rires dans la salle) – Et Abraham poursuit : Vous devez ressentir votre chemin jusqu'à lui (NdT : l’argent), et cela se trouve sur le chemin de moindre résistance. Ce n’est pas sur le chemin des difficultés. Ce n’est pas sur le chemin de la lutte. Ce n’est pas sur le chemin de la détermination ou de l’effort. Ce n’est pas sur le chemin de la motivation. C’est sur le chemin de l’inspiration. Vous devez vous brancher sur le chemin, le chemin de l'inspiration

 

Nous avons quelques questions pour vous. Nous vous en avons posé certaines plus tôt. Vous êtes restés silencieux à ce sujet. Nous aimerions que vous soyez plus audacieux dans votre réponse maintenant. (Rires dans la salle).

 

Croyez-vous à l’Intelligence infinie ? S : Oui.

Et croyez-vous à l’abondance infinie ? S : Oui.

Et croyez-vous que vous avez tracé un chemin d’abondance pour vous-même ? S : Oui.

Comprenez-vous que votre vortex détient ce chemin ? S : Oui.

Croyez-vous que le chemin vous sera inspiré ? S : Oui.

Pensez-vous que vous y arriverez avec inquiétude ? S : Non (Rires dans la salle)


  • Comment allez-vous y arriver?
  • Comment allez-vous trouver le sentier ?
  • Comment allez-vous trouver ce chemin ?
  • Vous allez vous inquiéter pour y parvenir ?
  • Vous allez avoir du mal à y parvenir ?
  • Qu'est-ce que vous voulez faire?
  • Qu'aimez-vous faire?


Croyez-vous que vous pouvez servir en faisant quelque chose qui est amusant à faire ? S : Oui.

Croyez-vous que vous pouvez trouver de la satisfaction dans ce que vous faites ? S : Oui.

Croyez-vous que vous savez ce que sont certaines de ces choses ? S : Oui.

Croyez-vous qu’elles sont déjà en file d'attente et dans votre vortex ? S : Oui.

Croyez-vous qu'il y a déjà un chemin tracé pour vous, et que vous êtes simplement en train de tendre la main vers l'inspiration également ? S : Oui.

 

Abraham : Ouais… Ouais… Alors comment trouvez-vous ce chemin ? C'est la question de toutes les questions. (Mots inaudibles dans la salle). Comment trouver le chemin ? Pensez-y. Ici, il y a des bruits de bouche d’Abraham (Esther) : Doo doo doo doo doo doo doo doo doo doo…. Doo doo doo doo doo doo doo doo doo doo. (Rires dans la salle).

 

Abraham : Comment trouvez-vous le chemin ? (Encore rires dans la salle) Vous ne trouvez pas le chemin. Le chemin vous trouve. (Mots dans la salle : Ahhhhhhhh !!!! ).

 

Abraham : C’est un chemin " inspiré ". Ce n'est pas un chemin " motivé ". Le chemin vous trouvera, mais vous devez rester à cet endroit général, vous devez être à cet endroit. Vous devez mettre en évidence en vous ce qui compte pour vous :


« J’aime la liberté, j’aime m’amuser et j’aime l’inspiration, j'aime les grandes idées, et j'aime apporter de la valeur, et j'aime suivre le sentier, et j'aime où le sentier mène. » Le chemin vous trouvera. Vous devez juste faire le travail de libérer les ‘ oscillations ‘ en vous, vous voyez; le chemin vous trouvera.

 

Mais vous devez vous mettre dans la position de recevoir l’héritage. Parfois l'héritage se présente sous forme d'argent déposé directement sur votre compte et vous pensez tous : « Ouais, c'est la méthode que je choisis ». (Rires dans la salle), mais …

 

Parfois cela se présente sous la forme d'une idée …

Parfois cela prend la forme d’une expérience collective avec d’autres …

Et en fonction de qui vous êtes et de ce que vous voulez, cela satisfera toutes ces choses, vous voyez?

 

Et donc, quand nous avons dit que le chemin vous trouvera, le chemin vous a déjà trouvé, c'est simplement un chemin qui se déroule éternellement. Il continuera à vous surprendre et à vous ravir, vous voyez. Vous devez simplement décider que vous voulez vous sentir bien et que vous voulez vous amuser et que ce qui compte pour vous, c'est ceci, ceci, ceci, cela. C'est l'abondance qui est la vôtre. C'est l'héritage qui est là pour vous. Et la question est : « Êtes-vous prêt ? Êtes-vous prêt ? Est-ce que vous vous aimez vraiment ? Pratiquez-vous cela ?  A quel point aimez-vous la vie ? Parce que c'est ce qui s'ouvre à vous, vous voyez.

 

FIN.

 

Site d’Abraham-Hicks :

 

https://www.abraham-hicks.com/

 

 

Traduction libre et Adaptation du texte par :

Audrey Bérubé

Praticienne certifiée Enseignements Loi de l’Attraction

 

Pour vos questions, n’hésitez pas à m’écrire, avec la fiche contact sur :

http://audreyberube.com

 

 

samedi 30 septembre 2023

 Arrêtez de Vous Retenir ... 

par Abraham-Hicks

Traduction Libre Audrey Bérubé


Extrait d'une vidéo YouTube.


Arrêtez de Vous Retenir 


(---) Et la raison pour laquelle vous retenez vos désirs est parce que vous avez utilisé les « feedbacks » des autres qui ne croient pas en ce processus, qui ne comprennent pas le processus, qui ne croient pas en eux-mêmes et qui ne croient pas en vous, donc vous avez utilisé les « feedbacks » des autres (---). 


C’est une monnaie vibratoire que nous voulons que vous dépensiez. Nous voulons que vous découvriez la monnaie de la vibration, la monnaie de « laisser circuler l'énergie ». Nous voulions élargir votre perception de là où vous vous situez -- et où vous êtes dans cette équation de création -- et nous voulons que vous, vous tous, nous entendiez quand nous disons : " Vous n'obtenez pas votre juste part. Vous vous retenez de votre juste part car vous avez de fausses croyances et des prémisses erronées qui vous empêchent de vous accorder votre juste part."


Ainsi, avec cette pensée limitée, vous ne vous permettez pas de vouloir de la manière dont vous le faites naturellement et vous vous habituez à ne pas vous permettre de désirer avec tant de délibération, car vous ne voulez pas avoir l'air ridicule, vous ne voulez pas parler de choses que vous ne pouvez pas démontrer maintenant, mais nous voulons que vous parliez de choses que vous ne pouvez pas démontrer car nous voulons que le plaisir inconditionnel soit ce que vous recherchez.


Nous sommes ici sur l’Avant-Garde mes amis, là sur l’Avant-Garde. La plupart des personnes qui s'adressent à nous au départ veulent simplement savoir comment vivre une meilleure vie. Ils veulent juste savoir comment avoir plus d'argent et plus d'amis et avoir de plus belles choses dans leur expérience de vie et accomplir leur raison d'être, et c'est une longue liste de choses que vous désirez. Mais peu d'entre vous comprennent que la clé de ce que vous cherchez est une vibration rapide avec laquelle vous êtes en phase. C'est vraiment ce que vous cherchez. Si l'un de ces éléments est déréglé, si vous ne permettez pas une vibration rapide et que vous n'êtes pas en phase avec elle, vous ne vous sentez pas si bien.


Alors parfois, si au début  vous avez permis une vibration rapide, mais que vous n'étiez pas en phase avec elle, vous vous sentiez mal. Et donc vous dites : "Eh bien, je ne vais pas refaire ça." Et nous disons : " Mais ne laissez pas la chose à laquelle vous lâchez-prise être votre vibration rapide, votre vibration rapide doit être encouragée." Ce que vous voulez faire, c'est être en phase avec elle. Alors nous voulons que vous parliez davantage avec un plus grand sentiment d’appropriation de qui vous êtes vraiment et de ce qui s’en vient. Nous voulons que vous disiez des choses comme : 


Je suis l'une des personnes les plus prospères vibratoirement que j'aie jamais rencontrées.

Je comprends les lois de cet univers.

Je comprends comment les choses fonctionnent.

Je sais qui je suis.

Je peux ressentir la puissance de qui j'étais quand je suis né(e).

Je peux ressentir la perfection de mes choix, et le contraste que j'ai vécu était si parfait pour moi.

J'ai lancé tant de fusées tôt dans mon expérience de vie et ma réalité vibratoire, mon vortex est énorme en conséquence du travail précoce que j'ai accompli ici dans ce corps physique.


Je suis tellement heureux/heureuse que j'ai toujours été sur mon chemin et j'ai toujours fait exactement ce que j'étais venu(e) faire ici.


Et j'adore qu'il y ait un appel vibratoire robuste qui m'appelle d'une manière vraiment puissante,

Et je me réjouis de chaque indice, de chaque idée que j’en reçois. Je m’en délecte. 

Et j'adore être conscient(e) de mon système de guidance émotionnel.


J'adore savoir quand je me permets d'être en phase et quand je ne le suis pas.

Je suis prêt(e) pour l'expérience de vie parfaite.

Je ne me compare à personne d'autre car ce qu'ils ont, ce qu'ils font, ce qu'ils pensent, comment ils sont, comment ils se sentent est vraiment sans rapport avec ma relation avec qui je suis. C'est sans rapport avec qui j'étais en arrivant et qui j'étais quand je suis né(e) et qui je suis ici et maintenant et qui je suis en tant qu'énergie non-physique. La seule chose qui m'importe est la relation entre qui je suis vraiment et qui je me permets d'être et j'adore penser à qui je suis vraiment.

J'adore penser à mon caractère illimité. 

J'adore penser à ma valeur, à ma bénédiction.

J'adore penser aux possibilités.

J'adore savoir qui je suis et j'ai tellement hâte que les manifestations de ma vie me le montrent.


Esther s'est retrouvée dans une position où elle a vu et désiré, et pouvait se permettre une structure magnifique dans un endroit qu'elle avait oublié combien elle aimait y être. Et depuis le moment où elle l'a trouvée, jusqu'à ce qu'elle en devienne propriétaire, il s'est écoulé une très courte période de temps car l'élan était si rapide et elle était vraiment sur la même longueur d'onde, donc cela s'est produit très rapidement et maintenant, boom, la voilà assise dans cet endroit vraiment magnifique surplombant cette vue vraiment merveilleuse. Et alors qu'elle était assise là, essayant de comprendre l'ampleur de la manifestation, elle a compris la perfection de l'alignement qu'elle avait accompli. Elle ne savait même pas qu'elle avait accompli cet alignement jusqu'à ce que la manifestation se révèle pleinement à elle.


Eh bien, c'est la raison pour laquelle vous cherchez des conditions, car les conditions sont si agréables lorsque vous les avez laissées se développer à partir de l'alignement, vous voyez. C'est ce que nous voulons pour vous tous. Nous voulons que vous permettiez à la vibration que vous avez modelée, à la réalité vibratoire que vous avez créée, nous voulons que vous ressentiez l'essence de celle-ci, non pas que vous en exigiez la condition, mais que vous en ressentiez l'essence car nous voulons que l'essence de celle-ci prenne pleinement forme dans votre expérience, car lorsque vous permettez qu'elle prenne pleinement forme dans votre expérience, c'est alors que l'aboutissement de votre alignement est pleinement réalisé par vous. Vous voyez où nous voulons en venir.


Mais si la manifestation de celle-ci est nécessaire avant que vous vous permettiez de la ressentir, vous ne pouvez pas y arriver à partir de là. Ainsi, vous devez trouver une manière d'être heureux avec le bonheur. Vous devez être heureux avec le bonheur. Notre message pour vous est le suivant: "Arrêtez de vous retenir."



Extrait vidéo trouvée sur YouTube. 

Abraham-Hicks:



Traduction Libre Audrey Bérubé


vendredi 11 août 2023


 Quand Vous N'Avez Pas De Preuve Ou D'Évidence De Manifestation ...


Bonjour à vous !


Six mois se sont écoulés depuis mon dernier article sur ce blog ! Que le temps passe vite ! D'autres activités m'ont occupée ces derniers mois, délaissant un peu ce blog. 


Aujourd'hui je vous propose de lire une traduction de propos d'Abraham, suite à une vidéo que j'ai écoutée récemment à partir de YouTube, lesquels propos d'Abraham ne sont par récents. En effet, selon moi, ceux-ci proviennent des débuts d'Abraham. J'ai pu en arriver à cette conclusion, car je sais distinguer la voix d'Abraham (Esther), selon ses débuts ou plus récents enregistrements. Tout compte fait, cela n'a pas tant d'importance lorsque l'on connaît la cohérence dans les enseignements d'Abraham.


Quoiqu'il en soit, voici le titre qui était indiqué au bas de la Vidéo YT, donnant un peu la description du sujet dont il sera question.


Quand vous n'avez pas de preuve ou d'évidence de Manifestation ...


Par Abraham (Hicks)

 

Extrait d’une vidéo YouTube.


 

Note : Ceci est la traduction d’une partie d’une conversation entre une participante et Abraham. Notez le "style conversation " conservé lors de la traduction. J’ai mis en caractères gras les passages où je trouvais pertinent de porter une attention spéciale. Comme vous le lirez, la manifestation d’un désir que nous avons va bien au-delà de l’obtention du désir en lui-même. Il s’agit plutôt de laisser l’énergie vitale couler en nous, même si le désir ne se manifeste pas aussi rapidement que nous le voudrions. Pour ce faire, nous devons être dans l’état d’acceptation le plus souvent, plutôt que dans l’état de résistance.

 

Bonne lecture !

 

Audrey

 

Participante: J'ai conçu certains vêtements, en partie basés sur ce que les mariées me demandent depuis dix ans d'expérience. Tant que je suis dans la phase de création, je suis totalement absorbée et il semble n'y avoir aucune limite à ma créativité. Cependant, dès que je dépasse cette étape – je ne connais rien de l'industrie de la mode – et il semble que l'énergie coule. Alors je reviens toujours en arrière, et je me dis : restons ici. L’énergie s'arrête, alors je continue de revenir à cet endroit où je me sens bien et je me dis encore : restons ici où l'énergie est si présente [Abraham dit : bon choix, bon choix !] afin de rester dans cet espace, car je sais que c'est là que tout se passe et j'attends l'ouverture de ces portes qui créeront l'opportunité pour moi de progresser. Et parfois …

  

Abraham : Maintenant, nous voulons vous poser une question car nous voulons vraiment comprendre quelle est votre motivation. Alors, quand l'idée naît en vous, cela vous procure une merveilleuse sensation. Et lorsque vous explorez un peu cette idée, elle continue de vous sembler merveilleuse. Et en restant concentrée dessus, d'autres idées surgissent et cela semble de plus en plus expansif et la créativité coule vraiment à flots. Vous passez une excellente journée pendant que cela se produit. Et ensuite … Et ensuite quoi ?

  

Participante : Eh bien, je reste là parce que si je vais au-delà, en cherchant comment les réaliser …

  

Abraham : Retournez en arrière, retournez en arrière … juste pour un moment. Pourquoi voudriez-vous faire autre chose que de rester là ?

  

Participante : Parce qu'ils doivent se matérialiser.

 

Abraham: Pourquoi ?

  

Participante : Parce que l'idée est de les mettre sur le marché pour que les mariées les achètent.

  

Abraham : Mais si nous parlons simplement de l'énergie qui coule et si nous parlons d'excuses pour la force vitale, alors est-il concevable que vous puissiez simplement avoir une idée qui pourrait vous insuffler de la vie et que vous ne pourriez jamais être accablée par la manifestation de problèmes, en d'autres termes, est-il concevable qu'une idée puisse naître en vous et continuer à vous insuffler de la vie ? L'endroit qui est connu est que les mariées vous ont dit qu'elles voulaient quelque chose. C'est ainsi qu'elles ont commencé à appeler l'idée à travers vous. Et vous vous souvenez à quel point c'était exaltant quand elle est apparue. Et ensuite, vous vous souvenez de la merveilleuse aventure que vous avez eue en l'explorant de plus en plus. Et puis, elle est arrivée à un point où elle n'était plus totalement satisfaisante en tant que simple nouvelle idée. Vous avez senti qu'il fallait agir à ce sujet. Vous êtes donc à ce tournant maintenant. Ce que vous voulez faire, c'est … rappelez-vous … plus tôt nous avons parlé de comment le contraste donne naissance à un désir, puis il y a une manifestation qui offre plus de contraste, qui donne naissance à un autre désir. Autrement dit, ce processus n'a jamais de fin. Vous êtes donc maintenant à ce stade où vous avez cette merveilleuse idée qui vous semble merveilleuse, pas si merveilleuse, merveilleuse, pas si merveilleuse, car vous avez l'impression qu'il faut maintenant faire quelque chose à ce sujet. Maintenant, ce qu’est votre tâche maintenant, est de prendre cette idée qui était autrefois merveilleuse et, à partir de votre position actuelle où vous sentez qu'il est temps d'agir d'une manière ou d'une autre, de la ramener à un sentiment merveilleux. Discutez-en un peu avec nous.

 

Participante : Eh bien, j'ai rencontré un artiste. J'ai réuni tous mes designs car je ne me sentais pas capable de les représenter sur papier. Je les ai décrits en paragraphes, puis j'ai rencontré un artiste qui, pendant que je parlais de ces descriptions, les a dessinés pour moi. J'ai donc mes designs sur papier. Ensuite, je suis allée sur Internet et j'ai commencé à explorer des usines de tissus pour en apprendre davantage sur les tissus et comment j'imaginais mes designs une fois réalisés et avec quels types de tissus.

  

Abraham : D'accord. Maintenant, arrêtez-vous un instant. Parlons de cela en termes de … maintenant, rappelez-vous, ne perdez pas de vue votre objectif principal ici. Parce que vous pensez que l'idée est venue, afin que vous puissiez la mettre sur papier, afin que vous puissiez la mettre sur du tissu, puis sur Internet, ensuite portée par une mariée et enfin pour vous rapporter de l'argent. En d'autres termes, vous pensez que l’idée est venue dans le but de se manifester concrètement, et cela le sera. Cependant, ce que nous voulons que vous vous rappeliez, c'est que l'idée n'est pas venue principalement pour sa manifestation. L’idée vient pour le courant qui circule à travers vous à mesure que vous avez l’idée. Alors n'essayez pas trop de vous lancer dans la création, en en faisant une chose tangible sur laquelle agir pour le moment. Au lieu de cela, essayons de la retenir dans le sens où : « Cela m’insuffle de la vie. C'est pour cela que j’y pense un peu plus longtemps ». Les mariées vous ont donc transmis cette idée, ou plutôt ont suscité l'idée en vous. Vous l'avez mélangée dans votre esprit et avez trouvé des idées vraiment merveilleuses et vous avez senti à quel point elles étaient bonnes alors que vous les sentiez commencer à couler à travers vous et de manière de plus en plus puissante.  Et puis vous les avez formulés en mots, des mots qui étaient si bons que vous avez pu les transmettre à un autre qui a pu ensuite les dessiner réellement. En d'autres termes, pouvez-vous sentir à quel point tout cela est source de vie ? En d'autres termes, ce sont des idées qui circulent, qui prennent vie à travers vous. Votre objectif est donc de vous maintenir à ce stade. Maintenant, où en êtes-vous en termes de ce que vous pensez être la prochaine étape logique de l'action ?

 

Participante : J'ai besoin d'aller acheter du tissu.

  

Abraham : D'accord. Mais est-ce vraiment le moment pour cela ? En d'autres termes, vous sembliez un peu dépassée par cela il y a un instant, en parlant du fait que vous devez examiner des tissus. Vous devez apprendre sur les tissus. Vous devez connaître les tissus. Vous devez trouver une source de tissus. En d’autres termes, il nous a semblé que vous aviez sauté trop rapidement dans l'inconnu et que cela avait cessé d'être plaisant. En d'autres termes, vous vous êtes enlisée parce que vous êtes passée trop vite à l'action. Donc, pour l'instant, nous reviendrions en arrière quelque peu et nous nous souviendrions que tout cela est censé insuffler de la vie. Maintenant, nous savons que beaucoup d'entre vous pourraient contester cela car lorsque vous avez une idée que vous souhaitez commercialiser, il s'agit bien de transformer cette idée en argent.  Nous savons cela. Nous savons qu'il s'agit de transformer l'idée en profit. Il s'agit de proposer quelque chose de tangible à votre consommateur. Nous comprenons tout cela et nous comprenons pourquoi vous ressentez cela, mais nous voulons que vous jouiez un petit moment avec nous à notre jeu stupide et que vous acceptiez avec nous quelque chose que nous vous promettons est absolument vrai. Et c'est que chaque matérialisation et chaque manifestation existe seulement dans le but de vous insuffler de la vie. En d'autres termes, chaque chose, chaque relation, chaque événement, chaque objet matériel existe seulement parce que c'est une idée qui invoquera la vie à travers vous dans le processus. Il faut donc en tirer un peu plus de vie pendant un certain temps encore avant de passer à la manifestation. Alors reculez. Reculez. Reculez. Et maintenant, placez-vous là où vous êtes et commencez à rêver de tissus. En d’autres termes, revenez à votre vision. Revenez à ce que vous avez vu dans l'œil de votre esprit. Revenez même à ce que l'artiste a dépeint. En d'autres termes, retrouvez cette sensation. N'essayez pas de trouver le tissu parfait pour réaliser cela. Replongez-vous dans cette sensation car le gestionnaire vous apportera le tissu. Le gestionnaire … le gestionnaire appelé Loi de l'Attraction a une idée de ce qu’est votre intention. Le gestionnaire connaît chaque tissu sur la planète et chaque personne qui a accès à chaque tissu de la planète. Le gestionnaire sait comment vous aligner sur ce qui est la prochaine étape logique, mais vous ne devez pas perdre de vue les propriétés vivifiantes de votre vision. Vous voyez, c'est ce que votre ami essayait de vous dire, de lâcher prise. Et nous ne disons pas, ni votre ami d'ailleurs, de lâcher la vision. Nous vous disons de laisser tomber la résistance, ce qui signifie que vous devez continuer à exiger de vous-même que vous vous mainteniez dans les propriétés qui insufflent la vie. Si ce n'est pas amusant, alors cela ne sert à rien de toute façon, car vous ne pouvez avoir un voyage malheureux qui mène à une fin heureuse. Ce n’est pas possible. Il ne peut pas y avoir une fin heureuse à un voyage malheureux. Alors revenez à cet endroit où vous le voyez dans l'œil de votre esprit et ressentez-le, et développez un peu plus la vision pour nous ici, verbalement, si vous le voulez bien.

  

Participante : Le tissu que j'ai en tête est très exquis, où l'on peut presque voir à travers, mais pas tout à fait. Il y a donc une allusion suggestive pour qu'il soit romantique, séduisant et qu'il s'écoule facilement, car la brise est toujours présente, ce qui donne de magnifiques images avec le mouvement. Et tous les designs sont très faciles à porter. Ils sont très confortables. Ils font se sentir la femme très sensuelle, très intime, très romantique. Ainsi, ces designs, le tissu dont j'ai besoin pour eux est un tissu qui est agréable sur la peau. C'est très sensuel, de très haute qualité, très soyeux, très facile à travailler et fluide. Et eeee …

 

Abraham : Et maintenant, lorsque vous décrivez cela, vous êtes en plein dedans. En d'autres termes, cette description vous a donné la vie. En d'autres termes, cette description, et celle de tous ceux qui écoutent, était de nature à donner la vie. Alors, demandez-vous, lequel vous semble le plus agréable, lequel vous donne le plus de vie :  De continuer à vous concentrer sur le tissu et à y penser ? Vous pouvez presque le sentir dans vos mains. Les femmes peuvent presque le sentir sur leur corps. En d’autres termes, vous pourriez presque sentir l'air le traverser. Vous pourriez voir la lumière se refléter dessus …  Vos mots étaient magnifiques. Nous pouvions tous sentir le tissu. Et ensuite, prenez la pensée suivante : « Je ne sais pas où se trouve ce tissu ». Et ressentez cela, ressentez ... « Je sais qu'un tel tissu existe ». Oh … cela s'ouvre à nouveau ! « Je ne sais pas où se trouve ce tissu ».  On pourrait presque y sentir de la douleur. « Je sais que le tissu existe. Je ne sais pas où il se trouve ». Vous pouvez presque le sentir, n'est-ce pas ? « Je sais qu'un tel tissu existe. Je sais que ces tissus sont en train de se créer. Je sais que ces tissus font leur chemin jusqu'à moi. Je ne sais pas où les trouver … ou  je ne suis pas sûre de pouvoir me les offrir … ou encore, comment trouver quelqu'un qui puisse les fabriquer pour moi à l'échelle qui me convient. ? Comment vais-je trouver un point de vente ? ».  En d'autres termes, vous pouvez sentir quand la pensée s'ouvre et se ferme, n'est-ce pas ? Et donc, souvenez-vous, c'est la chose dont nous voulons que vous vous souveniez. Nous le répétons encore et encore. Nous ne vous donnons pas cela parce que nous voulons vous conduire sur le chemin du tissu. Nous vous donnons cela parce que nous voulons vous conduire sur le chemin de l'énergie qui coule parce que le tissu doit suivre ce chemin. Vous voyez, il ne peut pas ne pas venir à vous.

 

Participante : Je ressens vraiment la vérité de cela et je vis la vérité de cela avec l'autre projet, qui est d'acheter cette propriété sur laquelle nous vivons. Car à chaque étape, cela a été absolument vivifiant. Même si la plupart des gens qui voient la propriété que nous sommes en train d'acheter disent :"Oh mon Dieu", tout ce qu'ils voient c'est du travail. Quand mon mari et moi l'avons regardée, tout ce que nous avons vu, c'est une opportunité. Et même s'il y a eu des moments où il y avait tellement de travail en une fois que c'était accablant, le voyage global de cela …

 

Abraham : C’est bon … Vous pouvez être fatiguée, mais vous pouvez vous reposer et retrouver facilement votre équilibre. Et en fait, le repos et la tranquillité ne seraient pas aussi délicieux s'il n'y avait pas le stress en contrepartie. Il s'agit de se maintenir à ce pic. Par exemple, le surfeur que Jerry et Esther ont observé tout ce temps sur les deux îles qu'ils ont visitées, ressent le contraste et la friction de la vague. Il trouve cet endroit poignant et s'y maintient le plus longtemps possible. Il y a un courant ou une vague que vous pouvez éternellement surfer qui est de nature non-physique. Vous comprenez tout cela. Détendez-vous simplement et profitez du processus. Nous savons que dans votre forme physique, la manifestation que vous appelez finances ou la manifestation que vous appelez dollars est une manifestation très convaincante parce que lorsque vous vous engagez dans cette voie où les dollars coulent à flots, cela semble ouvrir de nombreuses autres voies et vous donner un plus grand sentiment d'aisance et de fluidité. Mais nous voulons que vous nous entendiez lorsque nous vous disons que vous n'avez pas besoin d'ouvrir cette porte, jamais. Le flux d'énergie est le courant ou la vague que vous voulez vraiment attraper. Et nous pouvons sentir que vous l'avez attrapée. Nous le sentons à travers vos mots. Et si vous pouvez simplement « surfer » un peu plus longtemps … En d'autres termes, ne demandez pas ou n'exigez pas de manifestations ou même de preuves qu'elles arrivent, mais essayez plutôt un peu plus longtemps, un peu plus fort de prendre plaisir de la vague éthérique, intangible et non-physique. Et nous vous promettons que cela se manifestera d'une manière très importante pour vous.

 

Participante : Récemment, sur une cassette*, encore une fois, vous avez dit à une personne que si elle dépensait environ 20% de plus... Vous souvenez-vous de cela ? Vous lui avez dit que s'il faisait la moitié moins d'efforts, il gagnerait …

 

Abraham : Eh bien ce que nous lui disions, c'est qu’il réduirait son effort, son énergie du fait d’essayer, et ce, de manière significative – ou même juste un peu – et s’il augmentait sa visualisation, en atteignant un endroit où il se sent mieux, le résultat serait spectaculaire. Autrement dit, quand vous exploitez l'énergie, c'est tellement plus puissant que lorsque vous fournissez un effort physique ou une action, car la puissance réside dans l'alignement de l'énergie. Et c'est pourquoi le titre de cette réunion est "L'Art de Permettre". Il s'agit de trouver des moyens de laisser entrer toutes les choses que j'ai dites à l'univers que je désirais, pendant tous les jours de cette vie et de tant d'autres vies.

  

Nous voulons que vous ressentiez avec nous la perfection de ce moment. Nous en avons parlé plus tôt, avant le segment de rafraîchissement, comme nous le disons :  Chaque moment est capable d'arriver à ce point de maturité éclatante. Chaque moment a la capacité de vous apporter les réponses ou la manifestation de tout ce que vous désirez. La question de savoir si vous le permettez ou non dépend uniquement de la FACILLITÉ avec laquelle vous le permettez ou de la TENSION avec laquelle vous ne le permettez pas. Autrement dit, le temps entre là où je me tiens et la réalisation de quelque chose que je veux, la manifestation – ou l'aboutissement ou la concrétisation de quelque chose – cette distance dans le temps ne concerne que mon niveau de RÉSISTANCE ou mon niveau d'ACCEPTATION. C'est tout ce dont il s'agit. Et c'est pourquoi, lorsque vous prenez plaisir à votre vision, comme vous le faites en imaginant ce tissu diaphane, étincelant et léger, et pourtant assez lourd pour prendre forme, en imaginant ce tissu parfait et en vous maintenant dans la splendeur du ressenti, l'univers... Fin de l’extrait présenté

 

*Notez que cet extrait date de plusieurs années, dans les débuts d’Abraham.

 

Site : http://abraham-hicks.com

 

Traduction Libre : Audrey Bérubé

http://audreyberube.com

 


*****