VOUS ÊTES SUR LE BLOG D'AUDREY BÉRUBÉ, PRATICIENNE CERTIFIÉE DE LA LOI DE L'ATTRACTION.

dimanche 6 juillet 2014



Quand vous dites «Je veux que ça aille mieux" ...

[Extrait résumé d'un séminaire d'Abraham-Hicks Chicago 14 juin 2014 par Zmahoon]

Traduction libre A. Bérubé


Quand vous dites «Je veux que ça aille mieux" votre objectif est vraiment sur le fait que ça ne va pas assez bien.  Essayer dur  gêne la route. La meilleure façon de vous préparer pour la chose que vous voulez est d'apprécier ce que vous avez. Détournez votre regard de l’abondance que vous appelez dollars et placez votre attention sur les choses que vous avez en abondance. 

Lorsque vous pouvez la sentir (cette abondance) - le sentiment (le feeling) est une réalité. Vous pensez que vous voulez tout cela, mais vous ne voulez que ce qui vous satisfait en ce moment. 


En voulant plus,  vous vous concentrez sur ce qui manque -- Quand vous regardez à la banque pour l’argent qui n’est pas là -- vous vous sentez mal. Quand vous regardez dans le «  Vortex » pour l'argent qui est là, pouvez-vous  voir comment vous avez une meilleure chance de vous sentir bien ?  

Si vous ne pouvez aller au-delà « de ce qui est » --  vous ralentissez le processus de création des pensées en « choses ». Vous n'avez pas à changer vos conditions. Tout ce que vous devez faire est de choisir l'amour plutôt que la peur, de sorte qu'il n'y a pas d'oscillations (ndt : de variations dans vos vibrations) --  de sorte que vous pouvez être prêt maintenant pour tout ce que vous voulez. Il n'y a pas de date d'expiration sur les « choses » que vous avez dans votre Vortex. 

Dans combien de temps celles-ci peuvent-elles vous arriver  dépend de combien de temps vous allez laisser le fait qu’elles ne soient  pas encore  là,  vous déranger.  (ndt : autrement dit, plus vous vous plaignez de ne pas avoir encore ce que vous voulez, plus cela va prendre du temps à se manifester).


- Abraham (via Zmahoon)



Feel Good !


Audrey Bérubé
Praticienne certifiée Loi d'attraction






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire