VOUS ÊTES SUR LE BLOG D'AUDREY BÉRUBÉ, PRATICIENNE CERTIFIÉE DE LA LOI DE L'ATTRACTION.

jeudi 2 août 2012




QUAND PRENDRE ACTION ? (Selon Abraham-Hicks):



N.B. Vidéo en anglais- Traduction écrite en français par A. Bérubé sous la vidéo.


N.D.T. Notez également que comme à l'habitude, j'ai conservé le style "conversation" entre Abraham-Hicks (Esther) et la participante. Il vous est suggéré d'en tenir compte lors de votre lecture. Merci.





Extrait d'un atelier tenu à Atlanta, en Georgie, le 15 mai 2010. Source: Vidéo Youtube par InSpirit Wellness Centre. Traduction libre A. Bérubé

Pour vous procurer le matériel d'Abraham-Hicks (en anglais), rendez-vous: http://www.abraham-hicks.com

N.D.T. Notez que comme à l'habitude, j'ai conservé le style "conversation" entre Abraham-Hicks (Esther) et la participante. Il vous est suggéré d'en tenir compte lors de votre lecture. Merci.


QUAND PRENDRE ACTION ? (Selon Abraham-Hicks):


La participante partage ceci :


Voici ce que je sens qui m’arrive :


Je vais avoir une inspiration, ou juste une idée qui me vient à l’esprit, et je vais être enthousiaste à son sujet, et je vais y fonder beaucoup
« d’espoir », et je vais faire les démarches nécessaires, lesquelles je sens viennent à travers moi, à partir de cette inspiration... Mais les résultats ne semblent jamais être ceux que j’avais « espérés » ...


Abraham
amorcent déjà la conversation à partir des propos de la dame et disent :


Voici la distinction, voici ce qui se produit …



Avoir de
« l’espoir » , ce n’est pas être dans le Vortex, « l’espoir », c’est sur le bord du Vortex. Donc, si vous agissez à partir de la vibration de « l’espoir », vous prenez action trop tôt. Vous voulez « espérer » jusqu’à temps que le Vortex vous fasse entrer et fasse de vous une « personne qui croit ».


Et lorsque le Vortex vous fait « entrer » et fait de vous une « personne qui croit », si vous vous tenez autour assez longtemps, vous allez alors « savoir », et lorsque vous êtes à un endroit prêt du « savoir » , ce que vous « voulez » ne peut pas être « dénié ».


Alors vous sautiez dans l’action de façon impatiente, avant que votre
«alignement » ne soit vraiment sécurisé. C’est tout. N’aimez-vous pas savoir cela ?


Participante :
Oui certainement, mais cela semble tellement un cercle vicieux pour moi parfois ….


Abraham :
Mais voici ce que vous dites, c’est exactement ainsi que la conversation a débuté : (Abraham parle au nom de la participante) : « Abraham, j’ai fait cela et cela » et c’est très bien disent Abraham, mais ça ne vous rendra pas là où vous dites aller. La participante : « Je sais … ça ne m’a pas amenée où je voudrais être et je n’aime pas ça, et ça continue d’arriver encore et encore, laissez-moi vous en parler … » (rire de la salle)


Et Abraham poursuivent : « Et nous vous disons : NE FAITES PLUS CELA, NE FAITES PLUS JAMAIS CELA, ne prenez pas action, pas jusqu’à temps que vous ressentiez un « feeling » d’espoir, ne prenez pas action jusqu’à temps que RIEN ne puisse vous arrêter de prendre action. Ne prenez pas action jusqu’à temps que le « momentum » soit si puissant, qu’il n’y a rien qui ne puisse vous éloigner de celui-ci.


Vous avez maintenant l’idée.


Et Abraham
poursuivent au nom de la participante :


« Et bien je vais prendre cette action pour m’apporter le résultat que je veux. »


Et Abraham continuent : « Et lorsque vous introduisez cette action, au lieu de vous sentir mieux, ça semble aller pire parce qu'il y a une sorte de contradictions qui se promènent dans vos vibrations. »


Abraham : Alors vous dites (parlant de la participante) : « Je ne sais pas quoi faire, si je fais rien, ça ne me semble pas correct, et si je fais quelque chose, cela ne me semble pas correct non plus, que devrais-je faire ? »


Et Abraham poursuivent :


« Et nous disons : lorsque ça vous semble incorrect d’une façon ou d’une autre, faites juste vous « accrocher fort» et dites-vous à vous-même : « Ce n’est pas le temps d’une « période d’actions », c’est le temps d’une « période d’émotions ».


Maintenant ... c’est ce que vous pensez que vous étiez en train de faire… Vous avez dit : « Je pensais que c’était ce que j’étais en train de faire, parce qu’après j’ai reçu l’inspiration et alors notre encouragement pour vous est celui-ci, disent Abraham: Assoyez-vous avec votre inspiration juste un petit peu plus longtemps, ne sautez pas dans l’action au moment où l’idée arrive, jouez avec elle un petit peu dans votre esprit, imaginez-la un peu plus longtemps, tentez d’entrer dans le Vortex relativement à d’autres sujets et savourez-la un peu plus longtemps.


Alors voici la façon dont nous (Abraham) ferions cela :


Nous entrerions dans le Vortex -- à propos de l’un de ces sujets pour lesquels vous dites que ça va si bien dans votre vie -- alors nous entrerions dans le Vortex et ensuite, nous savourerions être là et ensuite … vous allez vous sentir bien, une idée va arriver … vous allez ressentir l’impulsion d’y répondre; vous allez vous rendre compte que l’impulsion est arrivée et que vous n’avez pas eu à « sortir du Vortex » et l’idée va se faire plus forte et va se renforcer jusqu’à temps que vous vous sentiez forcée à offrir cette action. Ce ne sera pas une action pour tenter de compenser un « non-alignement », ce sera une « action inspirée » à partir de « l’alignement ». Et nous vous promettons, vous allez reconnaître la différence.


Abraham raconte que lorsqu’Esther a décidé qu’elle voulait être avec Jerry, tout le monde dans sa vie ont dit : Ne fais pas cela ! Et Abraham répète : Tout le monde dans sa vie ont dit : Ne fais pas cela ! Et Esther a dit a chacun d’entre eux : Je le fais ! Faites-vous à l’idée … Je le fais ! Rien dans cet Univers ne peut m’arrêter à faire cela. Elle pouvait ressentir ce Vortex. Il (Jerry) a été si longtemps dans son Vortex (à Esther) depuis le moment où elle l’a vu -- elle l’a reconnu pour qui il était disent Abraham – elle a dû se battreun peu avec lui (Jerry) pour lui faire comprendre (rire dans la salle), mais ……..


En d’autres mots, lorsque vous avez cette sorte de « savoir », personne ne peut vous faire comprendre d’en sortir, et jusqu’à temps que vous ayez cette sorte de « savoir », -- [jusqu’à temps que vous le sachiez d’une manière si puissante que personne ne peut vous éloigner de celui-ci] -- ne prenez pas d’action. Lorsque vous utilisez le levier du Vortex, vous coupez des années de recherches, de luttes, de fausses alarmes, etc. Vous les coupez tous car vous arrivez directement à ce qui compte et l’Univers dit : « ICI … ICI… ICI… ICI… ICI… ICI… ICI… ICI… ICI… ICI… ICI… ICI … » Jusqu’à temps que finalement vous disiez … « C’est déjà bien ! C’est déjà bien ! Laissez-moi juste profiter de cela pour un petit bout de temps … ça vient pas mal vite ! »


Abraham racontent ensuite ceci :


Jerry va dire à Esther de temps en temps, quand il la voit un peu « désynchronisée » -- leur vie est très occupée -- et parfois Esther va venir débordée et un peu impatiente et Jerry aussi ça lui arrive, et Jerry va dire : « Pourquoi ne nous assoyons-nous pas et ne méditons-nous pas ? Pourquoi ne nous assoyons-nous pas juste un peu pour méditer » et la réponse d’Esther – elle rit souvent après avoir répondu cela – « Je n’ai pas de temps pour cela » (rire de la salle)… et Jerry ne dit plus jamais rien en réponse à cela désormais, -- il est devenu si intelligent depuis le temps qu’il est avec Esther – (rire) mais sa pensée est : « Tu n’as pas le temps « de ne pas faire cela ». Il ne veut pas entrer dans l’autobus (n.d.t. : véhicule qu’Esther et Jerry avaient l’habitude d’utiliser lors de leur déplacement dans les différentes villes des USA), et commencer à conduire sur l’autoroute avec elle si elle (Esther) n’est pas dans le Vortex. Un homme très très intelligent disent Abraham (rire de la salle) … En d’autres mots, si elle est dans le Vortex, la circulation se passe bien, tout va bien, l’autobus se comporte bien, elle ressent bien son intuition, c’est une grosse pièce d’équipement à manœuvrer cette autobus, et vous ne voulez pas être « hors du Vortex » quand vous la conduisez, vous voyez ? Et vous ne voulez pas faire quoi que ce soit dans la vie, que vous conduisiez une grosse autobus, ou une tondeuse à gazon, ou quoi que ce soit d’autres …


Vous ne voulez pas être « hors-Vortex » lorsque vous embaucher des gens …

Vous ne voulez pas être « hors- Vortex » lorsque vous planifiez ce que vous avez à faire ensuite …

Vous ne voulez pas être « hors-Vortex » lorsque vous commandez votre repas…

Vous ne voulez pas être « hors-Vortex » lorsque vous mangez votre repas …

Vous ne voulez pas être « hors -Vortex » lorsque vous parlez aux personnes que vous aimez…

Vous ne voulez pas être « hors-Vortex » lorsque vous parlez aux personnes que vous venez juste de rencontrer …


Vous voulez être dans le Vortex, vous voulez être une extension de la Source,
«Ça: la Source » c’est « QUI VOUS ÊTES », et tout ce qui est « moins que cela » n’est jamais assez et vous allez toujours vous sentir à l’écart, vous voyez…


Alors, ceci est notre cas pour entrer dans le Vortex, c’est comme :


Entrez dans le Vortex
et faites n’importe quoi d’autres pour lequel vous avez du temps …

Entrez dans le Vortex
et faites n’importe quoi d’autres pour lequel vous avez du temps …


Et y a-t-il des questions sur comment y entrer ?


La
« Vie » va juste vous mettre dedans de temps en temps … faites juste reconnaître… C’est vraiment le message sur « comment y entrer » . Soyez juste conscients, vous allez y apparaître tôt ou tard … (rire de la salle). Soyez juste conscients, et « attrapez-vous » vous-même dedans [le Vortex] ... « attrapez-vous » vous-même dedans … Je suis dans le Vortex !! Je suis dans le Vortex !! Je suis dans le Vortex !! Je suis dans le Vortex !! Je suis dans le Vortex !! Je peux ressentir que je suis dans le Vortex !! Je suis dans le Vortex !! Je ne sais pas comme j’y suis entrée...? (rire de la salle) … Je ne sais pas combien longtemps je vais y resterrrrrrrrr … ? Mais je suis dans le Vortex ! Et j’aime vraiment être dans le Vortex … Et être dans le Vortex … Feelsss Good !! Je me sens bien quand je suis dans le Vortex ce qui signifie qu’être dans le Vortex


Dans le Vortex, c’est facile d’apprécier …

Dans le Vortex, c’est facile de prier…


Pouvez-vous apprécier votre chemin vers le Vortex ? Oui vous pouvez, si vous n’y êtes pas trop loin à l’extérieur.


Mais si vous étiez en train de « battre le tambour » de la critique, vous ne pouvez vous apprécier dans le Vortex, pas immédiatement du moins, cela peut prendre une demi-heure, vous voyez?


Alors… entrez-y (dans le Vortex) et savourez-le … ou « travaillez » votre chemin en direction du Vortex, et savourez cela, mais le plus important, soyez conscient lorsque vous êtes « dedans » [le Vortex].


Comment savez-vous lorsque vous êtes dans le Vortex ?


Oh … vous êtes si drôle lorsque vous êtes dedans … (rire de la salle)…


Vous dites exactement la bonne chose au bon moment …


Lorsque vous êtes dans le Vortex, les gens aiment être avec vous.


Lorsque vous êtes dans le Vortex, les gens vous cherchent, ils veulent être avec vous, ils veulent entendre ce que vous avez à dire …


Lorsque vous êtes dans le Vortex vous êtes populaire … la Loi de l’Attraction … toutes les « composantes coopératives » … « tout le meilleur » de la partie la plus « brillante du monde » sur le sujet qui vous importe le plus, vient vers vous, lorsque vous êtes dans le Vortex.


Il y a beaucoup de valeur de faire une carrière sur le fait d’être dans le Vortex.


Que faites-vous pour vivre ? Je vais dans le Vortex (rire de la salle)…


À quel endroit achetez-vous vos billets de loterie ? Dans le Vortex … (rire)


Quand faites-vous l’amour ? Quand je suis dans le Vortex…


Quand parlez-vous à vos enfants ? Quand je suis dans le Vortex…


Quand faites-vous la liste des choses qui vous sont importantes ? Quand je suis dans le Vortex…


Quand faites-vous ? Quand faites-vous ? Quand faites-vous ? … Lorsque je suis dans le Vortex.


Pour tout ce qui m’importe, je vais dans le Vortex et ensuite je le contemple. Je vais dans le Vortex et ensuite je le contemple…


C’est quoi cette
« affaire » de Vortex ? Pourquoi le Vortex est-il si important pour toi ?


Parce que lorsque je m’aligne sur la fréquence de « Qui Je Suis Vraiment », j’ai l’énergie « qui crée les Mondes » qui circule au travers moi, et je suis majoritairement productive, je suis majoritairement efficace, mais plus que tout, je suis majoritairement joyeuse !


Il y a du pouvoir dans le Vortex.

Cela « vaut la joie » de l’étudier, cela « vaut la joie » de le comprendre, cela « vaut la joie » de le contempler, cela « vaut la joie » de rechercher son « feeling », cela « vaut la joie » de le reconnaître, cela « vaut la joie » d’être heureux lorsque vous êtes dedans, cela « vaut la joie » de reconnaître lorsque vous n’êtes pas dedans. En d’autres mots, cela a vraiment, vraiment de la valeur de faire une carrière à partir de votre compréhension du Vortex.


Alors votre question est :


« Je ne sais pas QUAND prendre action » ?



Et nous (Abraham) disons :


« Seulement lorsque vous ne pouvez pas vous arrêter. Seulement lorsque le Vortex est si irrésistible, qu’il ne fait qu’insister pour que vous fassiez cela. »



(---)


Lorsque vous êtes dans le Vortex, les « composantes coopératives » vous entourent et votre inspiration pour participer avec celles-ci
[n.d.t. les « composantes coopératives » représentent, les choses, les gens, les situations, les événements, etc. que nous attirons] bouillonne à l’intérieur de vous et vous commencez à vous sentir invincible. Vous commencez à savoir qu’il n’y a rien que vous ne puissiez ÊTRE, FAIRE, ou AVOIR. Vous commencez à ressentir le vrai pouvoir de votre « Être » vous voyez …


Abraham : Good … !


Participante : Merci.


******

Merci à Abraham-Hicks:

http://www.abraham-hicks.com




FEEL GOOD !


Audrey

Site officiel: http://www.creer-sa-reussite.com






2 commentaires: