VOUS ÊTES SUR LE BLOG D'AUDREY BÉRUBÉ, PRATICIENNE CERTIFIÉE DE LA LOI DE L'ATTRACTION.

lundi 23 août 2010


 

Laissez-Le Aller... (Let It Go...)

 

Traduction libre ici-bas des propos d'Abraham-Hicks.


À une extrémité de l’Échelle de Guidance Émotionnelle, ce que vous sentez comme vraiment vraiment bon, est votre perception de la liberté.



Et à la fin de l’échelle, ce que vous ressentez comme vraiment vraiment mauvais, est votre perception de ne pas être libre.


(N.B. Si vous désirez en connaître davantage sur le Système de Guidance Émotionnelle, je vous invite à cliquer ici).


Toute la gamme des émotions est à ce sujet, c’est-à-dire être dans le pouvoir ou être dans la perte de pouvoir.

 

Il semble que vous ayez une expression que vous voulez exprimer mais vous avez peur de la réponse du monde à cette expression.


La liberté qui est contestée ici n'est pas contestée par le monde, mais par votre perception du monde.


Vous vous préoccupez trop de ce que les gens pensent.

 

C’est presque, sans exception, ce qui est au cœur de quelqu’un qui ne se sent pas libre.

 

La majorité des gens qui ont cette sensation de ne pas se sentir libre à l’intérieur d’eux, ce que c’est, c’est la sensation que je ne suis pas en train de me laisser aller à ce que je suis devenu.


Vous utilisez le mot liberté, mais ce que nous ressentons dans votre vibration c’est que vous ne pouvez pas sentir que la vie vous a permis de devenir plus que ce que vous vous permettez.


Votre logique dit : Si je pouvais, je ne me laisserais pas être cela et puisque je ne me suis pas permis d’être cela, je ne dois pas être libre de me laisser être cela. 
Il n’y a pas de possibilité que la Vie me laisse demander quelque chose que je ne peux pas avoir. Cela ne peut être. Si la Vie peut faire en sorte que j’y donne naissance, alors la plus grande partie de moi est devenue celle-ci et mon Système de Guidance me dirige vers elle. Alors, comment pourrais-je ne pas y arriver ? Il n’y a qu’une seule façon que vous ne pourriez pas vous y rendre. Vous pourriez avoir perdu la connexion avec votre conscience du fait de «comment vous vous sentez» importe. 



Vous pourriez vous souciez plus de comment ils se sentent par rapport à comment vous vous sentez, que ce que vous ressentez réellement. Vous pourriez essayer de vous guider vous-même en tentant de sauter dans leur cerceau car leur approbation vous importe plus que de fermer l’écart entre vous et Vous (N.B. Ici, cela veut dire de fermer l’écart entre votre moi physique et Votre Moi Non-Physique).


J’ai décidé que je ne m’inquiéterai pas au sujet de ce que vous pensez en lien avec ce que je fais ou à quel endroit je me tiens ou comment je me sens parce que vous ne faites pas partie des deux points de la relativité de la vibration que je suis né pour comprendre. Vous êtes là à avoir votre propre expérience et je vous bénis et j’espère le meilleur pour vous mais je ne m’occuperai plus de ce que vous pensez au sujet de ce que je fais. Je vais juste me préoccuper de comment je me sens par rapport à comment je veux me sentir.



Propos d’Abraham-Hicks provenant d’un séminaire qui s’est tenu à Hawaï en Décembre 2005.

 
 

 
NOTE:  La vidéo à patir de laquelle ces propos ont été extraits et traduits n'existe plus sur YouTube actuellement.



À la prochaine !

Audrey Bérubé

N.B. Je suis consciente que parfois les propos d'Abraham-Hicks peuvent être difficiles à saisir. Je tente d'adapter au mieux leur propos pour faire en sorte que vous en compreniez bien le sens. Aussi, on sait que ce n'est pas tout le monde qui va interpréter une même phrase d'une même façon. À chacun d'en déduire selon son propre entendement. Pour devenir plus familier avec leurs enseignements, je vous invite à vous procurer leurs ouvrages que vous pouvez retrouver en librairie ou sur Amazon.



Merci !


Site officiel:  http://www.creer-sa-reussite.com

 

jeudi 19 août 2010


 

LA VAGUE ... Abraham-Hicks 

(Vidéo anglaise voir plus bas la traduction libre en français  par A. Bérubé)



N.B. Ceci est un extrait d'un séminaire lors de la Caribbean Cruise 2010 avec Esther et Jerry Hicks. http://www.abraham-hicks.com


" Vous ne pouvez pas comparer où vous vous tenez à n'importe quel moment dans le temps, à toute chose que quelqu’un d’autre est en train de vivre. Et en essayant de faire le tri de cette façon, vous allez toujours devenir confus.


La seule chose qui importe est la relation entre " vous et Vous" et alors .. et alors … le voici.. pour la première fois … Ceci est vraiment enivrant… Donc, cette vague dont nous parlons … AH… AH … AH … Nous sommes juste en train d’avoir notre orgasme pour un instant … La vague, la vague, la vague.. est votre "Moi Physique" et votre Moi "Non-Physique", ceci est votre vague… 

(Participante... Hum…) 


Abraham: C’est le physique et le non-physique. Et alors … Et alors … comme votre partie physique est d’accord avec Vous … Comprenez-vous le sens de cela …? Donc maintenant … vous embrassez ce qui est physique pour ce qu’il suscite et ce qu’il fournit et alors dans votre forme physique vous vous tournez à la fréquence de "Qui Vous Êtes Vraiment" donc vous récoltez les bénéfices de votre propre travail personnel ici dans ce corps physique. Ceci est la co-création à son meilleur."



http://www.abraham-hicks.com



Feel Good !

Audrey

Site officiel:  http://www.creer-sa-reussite.com



mercredi 11 août 2010



Votre cheminement ne se termine jamais.


Bonjour à toutes et à tous !


C'est encore l'été, le temps des vacances, un peu plus relaxe de mon côté. En fait, c'est quand même toujours le temps de mettre en application les enseignements d'Abraham-Hicks dans nos vies, pour ceux et celles qui le désirent, car la vie.. l'énergie de la vie ... en fait, ne prends jamais de vacances, n'est-ce pas ?!

Et bien souvent les situations de la vie nous amènent à intégrer ce que nous apprenons, que nous le voulions ou non , et si nous ne le faisons pas, c'est là que nous pouvons rencontrer des résistances.


Je viens vous partager aujourd'hui un extrait de texte que j'ai lu dans le livre: "L'étonnant pouvoir de l'intention délibérée" Les enseignements d'Abraham, par Esther et Jerry Hicks, chez AdA Inc.

Il s'agit de la retranscription partielle d'une réponse d'Abraham à un participant lors d'un séminaire.


Voici cet extrait:



(---)


Votre cheminement ne se termine jamais.


Vous n’atteindrez jamais l’endroit où vous voulez vous isoler de l’expérience contrastante qui vous oblige à vous concentrer. Ce que vous cherchez (ah, et merci de nous aider à le dire), c’est de contrôler de manière créative votre propre centre d’attention. Nous ne voulons pas que votre gouvernement cesse d’agir comme il l’a fait pour que vous vous sentiez bien. Nous voulons que vous vous entraîniez à vous sentir bien, peu importe ce qui arrive autour de vous. Nous ne voulons pas que les gens vous traitent gentiment et ne blessent pas vos sentiments pour que vous vous sentiez bien; nous voulons qu’il soit impossible de heurter vos sentiments. Nous voulons que vous soyez tellement conscient de votre capacité de changer votre façon de vous sentir – simplement en le voulant et en vous concentrant – que vous n’êtes plus effrayé par ce qui pourrait survenir dans le monde.

Vous n’avez pas peur de mourir; vous êtes en amour avec la vie. Vous ne vous inquiétez pas des gens qui pourraient vous déplaire. Vous contrôlez de manière créative votre vibration, et par conséquent, vous contrôlez de manière créative tout ce qui vous arrive.

Invité : Il s’agit donc , simplement, d’un processus.

Abraham : C’est un processus joyeux qui ne se termine jamais. C’est pourquoi, si vous vous trouvez dans l’une de ces vibrations plus basses où vous ressentez un sentiment comme de la peur, de la colère ou de la rage, ne soyez pas trop durs envers vous-même. Dites-vous : « Oh, mon Système de guidance me laisse savoir que j’ai activé quelques vieux trucs. Et ça ne fait rien. Ce n’est pas la faute de ma mère. Ce n’est pas la faute du gouvernement. C’est une réaction à ce que j’ai vécu. La vérité, c’est que je n’aime pas la façon dont je me sens. J’ai donc besoin de regarder ailleurs, ou j’ai besoin de faire la paix avec ces choses, telles qu’elles sont. Mais j’ai besoin d’ajuster la façon dont je me sens. Et vous avez le pouvoir de le faire.

Lorsque vous vous prouvez à vous-même que vous avez le pouvoir de le faire, alors, et seulement alors, vous êtes vraiment libre. Car personne ne peut se servir de cette liberté contre vous – la liberté vous est accordée. En d’autres termes, c’est la base de cet Univers. Vous êtes tellement libre que vous pouvez choisir l’esclavage. Vous êtes libre. Mais la seule manière qui vous permettra de percevoir cette liberté consiste à comprendre que vous possédez la capacité de vous sentir bien, peu importe les événements.

Et lorsque vous atteignez cet endroit où la peur a disparu, vous êtes dans ce lieu de liberté. Maintenant, vous pouvez aller n’importe où. Maintenant, vous pouvez jouir des moments merveilleux, peu importe ce qui arrive, vous voyez. Oui.

(---)


Alors voilà, c'était mon partage du moment. J'espère qu'il vous aura plu et qu'il pourra vous aider dans votre cheminement éternel ...


Je vous souhaite un beau mois d'août !

Bien amicalement,


Audrey

p.s. Pour plus de renseignements sur les enseignements d'Abraham-Hicks, vous pouvez écouter des émissions radio auxquelles j'ai participé l'an dernier avec mon amie et collègue Anne Ducroquetz, sur son blogtalkradio Vie sur Mesure, Cliquez ici pour y avoir accès par l'entremise de mon site web.

p.p.s. Pour lire un autre extrait de ce livre, cliquez ici.

http://www.creer-sa-reussite.com